Depuis 2020, l’AMuLoP élabore un projet visant à préfigurer le musée du logement populaire. Il s’agit d’une exposition temporaire, "La vie HLM. Histoires d’habitant·e·s de logements populaires. Aubervilliers, 1950-2000" qui se déroulera d'octobre 2021 à juin 2022 dans la barre Grosperrin de la cité Émile-Dubois (dite « des 800 ») à Aubervilliers, à proximité immédiate du Fort d’Aubervilliers (métro ligne 7).

 

L’exposition aura lieu à quelques pas d’une future gare du Grand Paris Express, sur un territoire qui sera profondément transformé par la construction de 1800 logements (ZAC du secteur Fort d’Aubervilliers). Dans ce contexte, mettre en perspective l’histoire du quartier et la vie quotidienne de ses habitant.e.s est un enjeu crucial.

Extérieurs de la cité Émile-Dubois, dite "les 800", à Aubervilliers dans les années 1980 - Patrice Lutier

L’exposition retracera le quotidien et les parcours de plusieurs familles qui ont habité la barre Grosperrin entre les années 1950 et 2000, à partir d’une enquête historique aux archives et d’entretiens avec les habitant.e.s, menés par des chercheurs et des chercheuses.  

 

En partant de l’histoire de ces familles, les publics accéderont de manière dynamique et incarnée aux évolutions qu’a connues Aubervilliers, et plus largement les  banlieues populaires dans la seconde moitié du XXe siècle, sous les effets des grandes mutations économiques et industrielles  :

 

·         conditions de logement et de travail

·         mouvements sociaux et politiques

·         migrations régionales, provinciales, coloniales et internationales

·         accès aux droits sociaux, aux loisirs, à la consommation 

·         mobilités, transformation du territoire

·         santé des populations

·         rapports de genre, de classe et de race 

Télécharger
dossier_presentation_exposition_lavieHLM
Document Adobe Acrobat 6.5 MB