Pour un musée du logement populaire

Alors que le Grand Paris devient une réalité, l’AMuLoP souhaite contribuer à l’inclusion de l’histoire des quartiers populaires dans le patrimoine de la métropole parisienne en portant un projet patrimonial ambitieux. Il s’agit tout à la fois de valoriser une histoire trop souvent déconsidérée et d’ouvrir des espaces de réflexion sur les mutations urbaines en cours dans le cadre du Grand Paris.
L’objectif de l’association est de développer, en banlieue, un musée d’histoire des quartiers populaires, qui raconte de manière incarnée et immersive, le quotidien de leurs habitant.e.s depuis la fin du XIXe siècle, à travers le prisme du logement.

image1.jpg

La banlieue nord de Paris, un territoire d'implantation emblématique

Le territoire de la banlieue nord de Paris, et notamment les communes réunies au sein de l’établissement public territorial Plaine Commune, est emblématique de l’évolution des banlieues populaires. Par son histoire, comme par sa situation actuelle, il apparaît comme un lieu d’implantation particulièrement intéressant pour le projet de musée que nous portons.

image5.jpg

Raconter in situ le vécu des habitant.e.s

Le projet de musée porté par l'AMuLoP souhaite mettre en lumière, in situ, l’histoire des banlieues populaires au cours du XXe siècle. Par le prisme du logement, il s'agit d'aborder cette histoire de façon à la fois scientifique et accessible, vivante et incarnée.

246201070_2915355655461279_6822420570787624898_n_edited.jpg

Une politique muséale originale

La reconstitution des appartements et des vies des ancien.ne.s habitant.e.s de "l'immeuble-témoin" qui accueillerait le futur musée implique une démarche  muséale originale. La transposition des recherches scientifiques en expérience de visite sensible et incarnée, appelle un travail de co-construction entre chercheur.e.s, habitant.e.s et acteur.rice.s du territoire local.